tristan brisard

talu : inuktitut. abris, cachette











tristan brisard architecte



Le cœur du travail de l’architecte est de parvenir à faire un diagnostic. C’est pour chaque projet, en premier lieu, s’efforcer de tout oublier, fuir tout dogmatisme, ouvrir en grand tous ses sens sans à priori. C’est là que tout se joue…

L’universalisme des innombrables réglementations et des démarches normalisées de l’acte de construire, plein de bonnes intentions, doit d’autant plus nous positionner en garant du contexte et de ses spécificités. La capacité d’un lieu à être bien vécu est difficilement quantifiable et implique des notions subjectives où la poétique de l’espace perçu, le « vide », prend le pas sur le « plein » ou le construit.

Mon travail se porte sur des programmes aux échelles et aux problématiques variées, ce qui me semble être l’essence même du métier de l’architecte et le rend passionnant. Fuir toute habitude pour être davantage en mesure de poser les bonnes questions!

Mon approche repose naturellement sur les personnalités que j’ai eu la chance de rencontrer et pour lesquelles il m’a été amené de travailler : Odile Decq, Emmanuel Combarel, Louis Paillard, David Trottin, Anne Démians...

Mon activité professionnelle se constitue dès l’année 2006 après avoir eu l’opportunité de remporter, en association avec Alexandre Clarard, le concours pour la construction du nouveau siège du C.A.U.E. de la Mayenne à Laval. Depuis, je m’efforce tant que possible de diversifier au maximum les intervenants avec lesquels je m’associe sur les projets, et de multiplier la nature des programmes : espaces de vie, de travail, microarchitecture, espaces du quotidien ou de l’événement…