tristan brisard

talu : inuktitut. abris, cachette

le champ de la pierre

Coulaines (72)
2015


Maîtrise d’ouvrage : Privée
Programme : Extension et restructuration d’une maison individuelle
Surface : Extension : 70 m2 – restructuration (légère) : 80 m2
Coût des travaux extension : 170 000 € HT (hors honoraires)
Mission : BASE + OPC
Statut : Livré


⟵ retour


(RE)HABITER. Imaginer un lieu de Vie n’est autre que (re)définir le(s) lien(s) entre les éléments qui nous entourent, pour générer et orchestrer du mieux possible, la complexe circulation des fluides et des particules (air, lumière, chaleur, sons, individus...). Ces «milieux» qui nous baignent et nous maintiennent en vie, pour devenir «espaces» (à Vivre), doivent être contenus par des limites.
La conception de ces membranes interstitielles caractérise le travail architectural dont l’enjeu principal reste bien la qualité des «vides»: voir, éclairer, ventiler, circuler, sentir, entendre... Où et comment?
La face Sud du nouveau projet reflète bien cette définition. Elle apparaît comme une double peau évolutive à combinaisons multiples.
La morphogénèse de cette construction implique d’édifier de nouvelles limites, et libérer autant que possible la coque précédente, de la modénature architecturale qui l’emprisonne depuis la fin des années 60...

OUBLIER LA MAISON D’ORIGINE. Les tous nouveaux propriétaires souhaitaient agrandir cette maison pour créer notamment une véranda comme pièce supplémentaire. Le projet propose une extension qui accueille un grand séjour en totale continuité des espaces intérieurs, dont la vocation est de faire le lien entre la maison et le jardin. De larges ouvertures sont créées sur l’ancienne façade pour connecter la nouvelle construction. Elle prend l’aspect d’un volume minimaliste épuré, d’un objet flottant qui se détache de la maison existante par des failles vitrées en retrait des façades. La double hauteur créée sur le séjour existant en supprimant une partie du plancher d’un grenier, contraste avec la faible hauteur (2,30m) dont bénéficie l’extension.

UNE PLATEFORME FLOTTANT SUR LE JARDIN. L’écriture architecturale entre en franche rupture avec ce qui préexiste, l’expression d’une critique assumée. Elle fait totalement disparaître depuis le Sud la maison d’origine et laisse entrevoir en grand, par une baie coulissante 4 vantaux - 4 rails, la nouvelle âme de la maison. Seul reste perceptible le toit de tuiles plates mancelles qui apparaît désormais comme une large cheminée abstraite.
Un auvent biseauté protège les grands vitrages et reçoit une gorge où sont logés des stores textiles motorisés le long de légers câbles. Ces stores micro-perforés protègent l’intérieur de la maison de la surchauffe estivale en préservant la vue sur le jardin. Ils permettent aussi de procurer une certaine intimité aux espaces intérieurs en période nocturne. Des vitrages fixes dialoguent avec l’extérieur dans toutes les directions en créant des cadrages sur le jardin à l’image de tableaux. Des puits de lumière laissent entrer tour à tour les rayons du soleil à l’intérieur des espaces. Un cadre métallique marque l’unique passage latéral


Intervenants : Tristan Brisard architecte (Pauline Danel, Damien Grias et Paul Texereau)
Données environnementales : Chauffage par foyer fermé bois | Consommation énergétique 16 kWh/m2.an d’énergie primaire dont 12 kWh/m2.an de chauffage | Certification bois : PEFC | Récupération des eaux pluviales | Ventilation naturelle | Toiture végétalisée | Implantation favorisant les apports solaires en période hivernale, le confort d’été (inertie : dalle béton, laine et fibre de bois), les apports de lumière naturelle | Stores extérieurs textiles à enroulement motorisé | Objectif bilan carbone nul ou positif en ayant recours le plus possible au matériau bois : ossatures, isolants laine et fibre de bois, parquet chêne d’origine France | Qualité de l’air : mise en œuvre de produits naturels non transformés, non traités, de matériaux bruts, colles à faible émissivité de COV.
Entreprises : Gros-Œuvre – Maçonnerie : Berton Maçonnerie | Charpente bois – Bardages – Etanchéité : You | Couverture tuiles : Mezière | Menuiseries extérieures aluminium : You | Stores extérieurs : Lynconyl | Plâtrerie : Art du plâtre | Electricité : Plumas | Cheminée : Caminus Atlantique | Menuiserie intérieure : Augereau | Peintures : Jacky Goubard | Espaces verts : Grégoire paysage